Err

Votre panier 0,00 EUR
Blog
Rechercher

bougie traditionnelle japonaise

Bougie traditionnelle japonaise

Les Warousoku (prononcez walôsokou) sont les bougies traditionnelles japonaises fabriquées avec la cire des graines de l’Arbre à Suif, qui est le seul ingrédient de ce produit 100% naturel. La technique de fabrication de cette bougie japonaise s'est transmise de père en fils pendant 200 ans.

Nos bougies sont fabriquées pars notre artisan Monsieur Oomori.
Dans sa famille, maître Tarou Oomori représente la sixième génération d’artisans spécialisés dans la fabrication de bougies traditionnelles japonaises. Son atelier est situé dans la préfecture de Ehime sur l'île de Shikuko. Depuis la fin de la période Edo, cette région a prospéré grâce à la fabrication de papier japonais (Washi) et grâce à la production de cire naturelle japonaise (Warou) extraite de l'arbre à suif. Les techniques employées dans l’atelier de Maître Oumori sont héritées de cette période, et la famille continue de préserver les secrets de fabrication de ces bougies traditionnelles uniques, faites à la main une par une avec le plus grand soin. Le processus de fabrication témoigne de la technicité et de l'intuition des artisans, développées et affinées durant de nombreuses années.

Le père et le fils Oomori










La cire est fondue entre 40 et 45°C et maintenue à cette température par ajouts réguliers de cire fondue dans la vasque. Des baguettes, sur lesquelles est enroulée la moelle de Higusa (Joncs épars) maintenue par de la soie, sont trempées dans la cire fondues, puis roulées dans la main de l'artisan pour donner forme aux bougies.


Les graines de l’arbre à Suif. On voit à gauche les baguette entourées de moelle de Higusa avant trempage dans la cire.





Voir les bougies


Rédigé le  17 mars 2019 17:22 dans ArtisansVoyage  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Hina matsuri

Hina matsuri

Aujourd'hui, le 3 mars c'est Hina matsuri au Japon. 
Hina matsuri est une fête pour toutes les petites filles. L'origine de cette tradition remonte à l’époque Heian. Ce jour-là, la famille boit du Amazake (boisson sucré non-alcoolisée à base du riz) et décore la maison avec des fleurs de pêcher et de cerisier pour célébrer ce jour. Les jours qui précédent l'événement, des poupées japonaise sont exposées dans la maison, au plus grand plaisir des petites filles. Ces poupées, Hina ningyo en japonais, sont des poupées spécialement créées pour Hina matsuri. Elles sont parfois transmises de génération en génération dans la famille. Elles représentent des personnages de la cours impériales de la période de Heian

Il y a aussi une croyance qui dit qu'il faut ranger les poupées le soir du 3 mars, sinon les filles de la maison ne pourront pas se marier. Donc ce jour-là les pères japonais font du zèle pour ranger les poupées :)









Rédigé le  3 mars 2019 17:32 dans Culture  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Visite de Kiya Kamino

Visite de Kiya Kamino 

Un des nos artisans du bois se situe dans la ville de Ôita. Ôita est connue pour ses fameuses sources chaudes et son paysage de plateaux volcaniques couverts de pâturages.
Notre artisan, Monsieur Kamino, est designer et également un artisan de bois. Nous avons eu le grand plaisir de visiter son atelier et sa galerie. Monsieur Kamino fait absolument tout lui même, à la main. Ses produits, d'art de la table et de décoration, en bois de noyer, d'érable, de hêtre et de chêne, ont des formes originales, épurées et très élégantes.

Nous somme accueillis chaleureusement par Monsieur Kamino et son épouse. Dans sa galerie lumineuse, nous avons passé un agréablement moment autour d'un bon thé et de biscuits maison!










Rédigé le  24 fév. 2019 21:14 dans ArtisansVoyage  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Wabi Sabi

Wabi Sabi

Avez vous déjà entendu parlé de "Wabi Sabi"?

Le Wabi Sabi (侘寂) est une expression japonaise définissant un esprit esthétique, originaire du bouddhiste Zen et du Taoïsme. Le Wabi Sabi signifie imparfait, impermanent, incomplet. Wabi exprime le nature, la solitude, la simplicité, la mélancolie, alors que Sabi exprime l'altération par le temps, le changement, la décrépitude des choses vieillissantes, la patine des objets. Le message du Wabi Sabi est que rien ne peut durer, rien n’est complet, et rien n’est parfait. Accepter ces trois points c'est s'ouvrir un à bonheur qui ne satisfait que les sages.

L'esprit du Wabi Sabi est souvent utilisé dans l'art du thé et l'art du jardin japonais. On dit aussi qu'on comprendra Wabi Sabi avec l'age et l’expérience...










Rédigé le  17 fév. 2019 17:51 dans Culture  -  Lien permanent
0 Commentaires